banniere_services_personne

Tel : 02 34 38 05 14

Tarifs

Les tarifs en prestataire

Nous établissons un devis de prestations, qui prend en compte les besoins du client et la régularité des interventions ainsi que les prises en charge (APA, MDPH, caisses…) éventuelles.

Pour votre confort, nous assurons également des gardes de nuit.

Un supplément sera facturé pour le transport des clients dans les véhicules des auxiliaires de vie selon les kilomètres parcourus.

Les tarifs sont revus périodiquement pour tenir compte des nouvelles conditions sociales ou économiques et en particulier de la hausse des salaires, ainsi que de l’augmentation générale des prix.

Les tarifs en mandataire

Actifadom vous aide dans vos démarches administratives

  • En recherchant, sélectionnant et présentant des personnes susceptibles d'exercer al fonction pour laquelle vous cherchez un salarié.
  • En vous aidant à établir le contrat de travail qui vous lie à votre salarié(e).
  • En établissant les bulletins de salaire de votre personnel.
  • En déclarant les arrêts maladie et accidents du travail auprès de la CPAM et l'IRCEM.
  • En effectuant les démarches et déclarations auprès des organismes tel que l'URSSAF...
  • En vous proposant un remplacement (en prestataire) lors de l'absence de votre salarié(e).

Le règlement de fonctionnement

Ces services sont régis par l'article L129-2(1) du code du travail instauré par la loi du 26 juillet 2006 relative au développement des services à la personne.

Les services mandataires d'aide à domicile assurent pour le compte de particuliers employeurs, un mandat tel que défini par l'article 1984 du code : "le mandat ou procuration est un acte par lequel une personne donne à un autre le pouvoir de faire quelque chose pour le mandat et en son nom. Le contrat ne se forme que par l'acceptation du mandataire."

Le tarif

Frais de dossier mensuels par salarié : 20€
Par heure de contrat à gérer : 2,30€

Jusqu'à -50% d'avantages fiscaux

Conformément à la législation en vigueur, les usagers peuvent bénéficier d’une réduction de l’impôt sur le revenu pour les emplois familiaux d’un montant de 50% des factures payées, plafonnées selon la loi en vigueur. L’attestation fiscale vous est envoyée par courrier chaque année, environ un mois avant la déclaration d’impôts.


Actifadom s'engage à ne jamais proposer une offre de service abusive

Les aides financières

  • Pour les personnes âgées
  • Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA*)

APA

*L'APA est une allocation destinée aux personnes âgées, qui ont besoin, d'une aide pour accomplir les actes essentiels de la vie courante, ou dont l'état nécessite une surveillance régulière. Elle peut bénéficier à des personnes hébergées à domicile ou dans un établissement.

Conditions

  • être âgé de 60 ans ou plus,
  • être en situation de perte d'autonomie, nécessitant une aide pour les actes essentiels de la vie (groupe 1 à 4 de la grille AGGIR ),
  • résider de façon stable et régulière en France,
  • pour les personnes de nationalité étrangère, être en situation régulière de séjour en France.

A savoir : l'attribution de l'APA n'est pas soumise à conditions de ressources, mais le montant de la participation du bénéficiaire (le ticket modérateur, c'est à dire la somme restant à sa charge) dépend des revenus de celui-ci.

Le dossier est délivré par les services du Conseil Général de votre département.

La demande sera instruite par une équipe médico-sociale qui établira en fonction des éléments recueillis, après examen de votre dossier, le montant ou volume d’heures alloués. Cette allocation est attribuée en fonction des besoins relevés par le plan d’aide établi et de la nature des aides nécessaires.

Services sociaux des mutuelles et des caisses de retraite :

Les caisses de mutuelles et caisses de retraite : elles disposent pour la plupart d'un service d'Action Sociale. Ces services peuvent octroyer des aides financières ponctuelles ou plus permanentes pour des demandes précises (aide-ménagère après sortie d'hospitalisation, après un accident...)

Rapprochez-vous de votre mutuelle ou de votre caisse de retraite.

Prestation de Compensation du Handicap (PCH) :

La prestation de compensation est une aide personnalisée destinée à financer les besoins liés à la perte d'autonomie des personnes handicapées.

Ces besoins doivent être inscrits dans un plan personnalisé défini par l'équipe pluridisciplinaire de la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH), sur la base du projet de vie exprimé par la personne. Il est possible de bénéficier de la prestation de compensation du handicap (PCH) à domicile, ou en établissement. Cette prestation couvre les aides humaines, aides matérielles (aménagement du logement et du véhicule) aides animalières (chien pour mal voyant).

Conditions

Toute personne en situation de handicap peut bénéficier de la prestation de compensation si :

  • elle remplit des conditions de résidence spécifiques
  • et que son handicap génère de façon définitive ou pour une durée prévisible d'au moins 1 an :
    • une difficulté absolue pour réaliser au moins 1 activité essentielle,
    • une difficulté grave pour réaliser au moins 2 activités essentielles,
  • et qu'elle a moins de 60 ans (la demande peut être effectuée jusqu'à 75 ans dès lors que les critères étaient remplis avant 60 ans, ensuite passage à l’APA).

La MDPH a en charge l'instruction de la demande.

L'attribution de la prestation de compensation s'inscrit dans l'élaboration d'un plan de compensation personnalisé, qui comprend des mesures de toute nature et ne se limite pas à cette seule prestation.

La MDPH charge une équipe pluridisciplinaire d'évaluer les besoins de compensation du handicap du demandeur. Cette évaluation se fait au cours d'un entretien avec le demandeur. L'équipe peut également se rendre sur son lieu de vie.

Allocation d'Education de l'Enfant Handicapé (AEEH) :

C’est une prestation familiale versée par la sécurité sociale, destinée à compenser les frais d’éducation et de soins apportés à un enfant handicapé.

L'enfant doit être âgé de moins de 20 ans et résider en France de façon permanente tout comme la personne qui demande l'allocation. Néanmoins, la prestation peut être perçue à l'étranger lorsque la famille de l'allocataire réside dans un pays lié à la France par une convention de sécurité sociale.

La demande d'allocation d'éducation de l'enfant handicapé, de son complément et de la majoration pour parent isolé est adressée à la maison départementale des personnes handicapées (MDPH) du lieu de résidence de l'intéressé. Celle-ci les transmet à l'organisme chargé du versement de cette allocation (CAF ou MSA) et à la commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées (CDAPH).

Allocation aux Adultes Handicapés (AAH) :

L'allocation aux adultes handicapés (AAH) permet de garantir un revenu minimum aux personnes handicapées pour qu'elles puissent faire face aux dépenses de la vie courante.

Son versement est subsidiaire. Ainsi, le droit à l'allocation n'est ouvert que lorsque la personne handicapée ne peut prétendre à un avantage de vieillesse, d'invalidité ou d'une rente d'accident du travail d'un montant au moins égal à celui de l'AAH.

L'AAH est attribuée à partir d'un certain taux d'incapacité, sous réserve de remplir des conditions de résidence et de nationalité, d'âge et de ressource.

Aides financières locales

Les conseils régionaux, généraux ainsi que les communes peuvent accorder des aides.

Pour connaître les aides qui sont proposées dans votre région, vous pouvez consulter le site de la Fédération Nationale de l'Habitat et du Développement www.habitat-developpement.tm.fr